Roch Trevezel

Roch Trevezel

mercredi 11 février 2015

Saga - 1066 armée bretonne

Après avoir fait mordre la tourbe à une bande d'Hiberno-Nordiques lors d'une rencontre se jouant à 4 points, Alain le Roux est prêt à embarquer avec son petit contingent de 6 points vers de nouvelles aventures au-delà du Mor Breizh afin de reprendre les terres de ses ancêtres vilement occupées depuis quelques siècles par ces perfides Saxons.

Cette armée pour Saga est la première. Je l'ai peinte il y a 3 ans. J'aimerais reprendre certains détails techniques mais j'ai beaucoup d'autres projets et je l'aime bien quand même.


English below... 


Mon seigneur : Alain le Roux / Alan ar Rouz e brezhoneg :)

My warlord: Alan the Red

      Alan ar Rouz / Alain le Roux


Les guerriers / The warriors












Les Machtierns / The Machtierns (Hearthguards)





Sus à l'ennemi !!! Argad !!!






A Saga, l'esprit d'une troupe bretonne est très proche de la manière dont pouvait combattre les Bretons à l'époque de Nominoë (et ultérieurement si on se projette dans l'avenir, à l'époque de la Chouannerie). Ils n'ont jamais pu aligner de grandes armées mais ils ont utilisé des tactiques de guérilla, harcelant l'ennemi plus nombreux et mieux équipé, usant du terrain et de la rapidité, rompant le combat et se dispersant, se ralliant de nouveau pour attaquer à un autre endroit. 
Les historiens se disputent encore sur la retraite effectuée par l'aile gauche de Guillaume pendant la bataille d'Hastings, les Bretons auraient "fuit" vers les marais entraînant une partie des Saxons ce qui a permis à l'armée Normande d'avoir une ouverture et de donner au Conquérant l'idée de l'issue victorieuse de la bataille. Si on s'intéresse à Alain le Roux, le chef des Bretons de cette armée normande, il reçoit comme récompense "l'honneur de Richmond" (un des trois plus grands ensembles féodaux créés par Guillaume et comprenant 199 seigneuries et 43 autres propriétés), l'aurait-il donné à un pleutre ? Je ne crois pas. 

Durant la bataille de Ballon en 845, opposant les troupes franques de Charles le Chauve, Nominoë attire les Francs dans les marécages (même tactique qu'à Hastings), son armée en sous nombre était essentiellement constituée de cavaliers légers, la bataille s'est jouée à 1 contre 3, les francs lourdement armés s'y sont embourbés. Les cavaliers bretons se sont regroupés pour les exterminer.

Je préfère rester sur l'idée que les Bretons se jouent en "full cavalry", très mobiles et armés de javelots afin de faire profiter des capacités Saga à toute l'armée.




The Bretons played a significant role in the Norman Conquest of England. Led by Alan the Red, the Bretons constituted one-third of the of the Norman forces at the Battle of Hastings. After this battle, many of these Bretons knights were granted considerable land-holdings by William the Conqueror in return for the sevices.

Regarding the army of Alan the Red and the invasion in 1066 and occupation of England, I prefer to use light cavalry for the warriors (no armour) and Norman knights (armoured) for the Hearthguards. During this period, Bretons and Normans fought together and Bretons progressively learned the new fighting techniques from their neighbours... it's more obvious after 1066.

We can see some Breton fighters (the defenders of the motte-and-bailey castle) on the Tapestry of Bayeux (Scene 19, the Battle of Dinan, during the Breton-Norman War).

The only small touch to differentiate this riders from a Norman army is the round shields (I want to add some hearthguards with kite shields) and one of my standard bearer brandishes the Red Dragon. 

Originally of Celtic stock, the Bretons were composed of three tribes from Cornwall and Wales who fled the invasion of Britain by the Angles and the Saxons during the 5th and the 6th centuries. Many of them settled in the continental region of Brittany, where the race that came to be known as the Bretons flourished. After more than 500 years in exile, Bretons are back in Britain to reclaim and get back their Homeland from these Saxon robbers :)


The Red Dragon will show the way!





Quelques idées de lecture sur cette période / Below are some books about this period













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire